Les Africains et les Européens sont des alliés naturels

Pour Louis Michel, « l’Afrique et l’Europe ont une communauté de destin forgée dans une histoire et une relation de proximité culturelle, politique et économique.
En marge du Sommet Parlementaire, Parlement européen/Parlement panafricain et à la veille du quatrième Sommet Afrique-UE, Louis Michel a accueilli au Parlement européen le Président de la République du Congo, S.E.M. Sassou N’Guesso et le Président du Bourkina Faso, S.E.M. Blaise Compaoré à l’occasion d’une réunion à haut niveau consacrée à la « Sécurité, la gouvernance et à la conservation » .

Pour Louis Michel, « l’Afrique et l’Europe ont une communauté de destin forgée dans une histoire et une relation de proximité culturelle, politique et économique.

Pour qui observe l’Afrique de près, force est de constater que le continent évolue vite et bien sur tous les plans. L’Afrique s’affirme comme une force internationale qui compte et qui s’organise. L’Union africaine devient le cadre politique de gouvernance continentale. Ses priorités s’étendent  désormais aux grands défis globaux du XXIe siècle comme la sécurité, la lutte contre le terrorisme, la lutte contre le braconnage et le trafic illégal d’espèces naturelles, le changement climatique, l’énergie, les révolutions technologiques ou bien les phénomènes migratoires » ….

« Je suis convaincu qu’une architecture fondée sur une relation d’authentique partenariats entre l’Afrique et l’Europe serait profitable à nos deux continents.  Les Africains et les Européens sont des alliés naturels. Une alliance indispensable forte et sincère entre ces deux grands et beau continents, peut façonner un avenir de paix et de prospérité. Ensemble, ils peuvent peser de manière décisive sur un nouvel ordre planétaire plus juste, plus solidaire et plus libre ».