Louis Michel sur la RDC

Hier je suis intervenu en plénière au Parlement européen à Strasbourg pour m’adresser à la Haute représentante de l’Union européenne, Federica Mogherini, sur la situation inquiétante voire même explosive qui se déroule en République démocratique du Congo. J’y ai rappelé la nécessité d’organiser des élections présidentielles crédibles et ce dans les délais prévus. Le processus électoral doit se tenir dans un climat apaisé, sans violence orchestrée contre des opposants, des candidats potentiels, des journalistes, contre la société civile. J’ai également proposé que l’UE soutienne la mise en place d’une équipe d’observateurs dont le rôle serait de vérifier le respect des droits de l’Homme en RDC